espace_pro_covid19_faq.jpg

Vos questions

Professionnels du tourisme en province de Namur : nous sommes à votre écoute. Voici les questions que vous nous adressez concernant la crise du coronavirus et nos réponses

La crise du COVID-19 et vous

En quoi la FTPN pourra-t-elle nous aider lors de la reprise « post-covid » ?

  1. Garder et maintenir le contact avec vous.
    Après le sondage lancé par mail et les coups de téléphone opérés par des agents de la FTPN, nous poursuivrons nos contacts avec vous, opérateurs, pour connaître vos besoins, vos problèmes, vos projets.
  2. Renforcer l’offre d’expériences à vivre en province de Namur.
    Le nouveau site Internet de la FTPN www.provincedenamurtourisme.be met l’accent sur le tourisme expérientiel (voir question suivante). L’objectif est de multiplier les expériences et les articles intemporels afin qu’un maximum d’opérateurs puissent y être visibles. Nous comptons fortement augmenter le nombre de nos publications - et donc de votre visibilité - dans les semaines et mois à venir. 
  3. Renforcer la qualité de nos publications sur les réseaux sociaux.
    Nous sommes déterminés à faire plus et mieux. Nous avons commencé à renforcer l’animation des réseaux sociaux tant la page Facebook Province de Namur Tourisme que les divers groupes créés (et qui seront prochainement réorganisés), en offrant davantage de contenu à valeur ajoutée. Sans oublier Instagram et les réseaux professionnels tels que Linkedin.
  4. Développer un plan de communication tactique.
    Avant l’apparition du virus, la FTPN, aidée de l’Agence de communication Reed, s’apprêtait à lancer un important plan de communication. Un nouveau plan est actuellement en cours d’élaboration et vous sera communiqué : il a pour but d’augmenter la visibilité de la province de Namur en tant que destination touristique, et d’augmenter les intentions de réservations du public belge et limitrophe.


Vous parlez d’expériences, de quoi s’agit-il et en quoi est-ce que cela va aider ma notoriété ?

Notre site internet précédent était basé sur les données : un enchaînement de pages où chaque opérateur disposait d’une « fiche » consultable en ligne. Notre nouveau site internet privilégie une autre approche : plutôt que d’offrir la présence d’une fiche, nous préférons intégrer l’opérateur au sein d’une expérience à vivre en province de Namur. C’est un peu comme sortir un objet d’un musée et le replacer dans la vraie vie.

Une expérience, c’est découvrir une facette de la province avec ses 5 sens. Visiter un château est une activité ; arpenter les couloirs du château en habits de princesses et en apprendre sur les légende du lieux : c’est une expérience ! 

Quelle stratégie mettre en place pour l'après-confinement ?

Pour la FTPN, il est essentiel de répondre prioritairement à la demande des touristes belges qui devraient privilégier les séjours courts et locaux. Notre approche sera sans doute suivie par d’autres destinations belges, elle permettra de développer et multiplier les excursions d’un jour en 2020 et de favoriser la relance du secteur touristique en province de Namur. Un plan de communication spécifique à la situation sanitaire actuelle est en cours d’élaboration avec l’agence de communication Reed et vous sera présenté prochainement sur nos différents médias. 

La FTPN peut-elle m’aider dans la réalisation d’un folder ?

Nous avons mis en place dès 2018 une Plateforme de Référents, composée de spécialistes internes à la FTPN et externes, issus du monde professionnel, afin de dispenser des formations, ateliers et conférences. Nous avons le projet de diffuser cet apprentissage au travers d’autres canaux encore. Parmi le sujets abordés, une formation concernant Canva peut répondre à vos attentes. Ce logiciel est une mine d’or pour la création de contenu digital, ou de brochures.
Nos formations sont actuellement complètes, mais un nouveau planning sera bientôt proposé. Consultez l’ensemble de notre programme

Y-a-t-il une mise en commun des efforts entre les différents acteurs du tourisme pour aider les opérateurs touristiques ?

Le Cabinet de la Ministre du Tourisme, le CGT, WBT, les associations professionnelles et les organismes touristiques - dont la FTPN - ont associé leurs forces pour créer un Plan de relance du Tourisme wallon.  

Plusieurs actions communes sont en cours, elles sont réparties en 4 axes :

  1. l'accompagnement des opérateurs touristiques suite aux mesures de déconfinement (relais des mesures prises par le Gouvernement fédéral, soutien à la communication vers les touristes, bonnes pratiques en matière sanitaire, …  
  2. la création d’une campagne de communication commune et spécifique pour cette saison, la mise à disposition d’une boîte à outils, …
  3. la mise en place de mesures de stimulation du secteur (différentes pistes sont actuellement à l’analyse par un groupe réunissant les professionnels du secteur) 
  4. l'analyse précise des attentes des touristes et de la modification de leurs comportements suite à la crise (enquête clientèle en cours).

Consultez notre page ressources pour un accès direct aux différentes instances.


La FTPN ne pourrait-elle pas mettre plus en valeur les petites structures ?

Avant l’apparition du virus, la FTPN, aidée de l’Agence de communication Reed, s’apprêtait à lancer un nouveau  plan de communication visant à donner aussi plus de visibilité aux petites structures. Vu le confinement, ce plan de communication est actuellement en réorganisation, mais sera déployé dès que le déconfinement pour le secteur touristique sera décidé par le Gouvernement Fédéral.  

La mise en évidence des opérateurs touristiques est au cœur de ce plan de communication et, notamment, via la réalisation de séquences, de capsules, d’interviews... destinés aux réseaux sociaux tant de la FTPN que des opérateurs et des organismes touristiques. Nous donnerons une visibilité optimale à ces contenus grâce à des campagnes payantes, des relais dans la presse, un travail avec nos ambassadeurs et avec le concours d'influenceurs.


La FTPN ne pourrait-elle pas être plus présente sur le terrain ?

Le contact avec le terrain est en effet primordial et a toujours été important pour la FTPN, notamment lors des nombreux événements organisés lors des années précédentes - Ravel des BBQ, Balades pique-nique, Rando du Saint-Jacques, Meuse et Sambre en fête, ... -  événements qui ont dû être annulés en 2020.  

Néanmoins, la FTPN est une petite équipe - certes motivée - ce qui signifie qu’il ne nous est pas aisé d’être présent aussi souvent que souhaité. 

Cependant, différentes initiatives ont été mises en place :  

  • Depuis 2019, nous avons établi un contact avec le terrain via les formations organisées par la Plateforme des Référents. Elles sont données dans différents lieux de la province de Namur et, même si le confinement ne permet plus la tenue de rencontres physiques, nous avons réagi en vous proposant un programme gratuit et disponible en ligne.
  • Ce contact se poursuit grâce au sondage réalisé par les agents de la FTPN auprès des opérateurs touristiques par mail et téléphone. Ce travail continuera de manière régulière pour connaître vos besoins, vos problèmes et vos projets touristiques.
  • Le nouveau site Internet de la FTPN www.provincedenamurtourisme.be met l’accent sur le tourisme expérientiel. L’objectif est de multiplier les expériences et les articles intemporels afin qu’un maximum d’opérateurs puissent être visibles sur le site. Ces expériences s’adresseront aux clientèles cibles de la Province de Namur et nous permettront d’entrer en contact avec le plus d’opérateurs touristiques possibles sur le terrain.

    Pour augmenter le nombre d’expériences, nous descendrons plus souvent sur le terrain à la rencontre des opérateurs touristiques. Des blogueurs/influenceurs seront détachés pour couvrir certains sujets expérientiels.


Combien d’organismes touristiques y-a-t-il en Wallonie ? Et pourquoi pas un seul ?

En Région Wallonne, c’est le Code Wallon du Tourisme qui réglemente le secteur et reconnaît les organismes touristiques.

En l’occurrence, la pyramide touristique se compose :

  • au niveau régional : du Commissariat Général au Tourisme (décrets touristiques, subsides, reconnaissances...) et de Wallonie Belgique Tourisme (promotion, communication sur la Belgique et les marchés extérieurs).
  • au niveau provincial : de 7 Fédérations touristiques provinciales (ASBL, sauf pour le Brabant Wallon qui a un Service provincial du Tourisme).
  • au niveau supracommunal : 28 Maisons du Tourisme et une centaine d’Offices de Tourisme (instances communales) et Syndicats d’Initiative (privés).

L’idéal serait en effet d’avoir moins d’organismes afin de disposer d’une politique touristique plus cohérente et homogène. La task-force mise sur pied par la Ministre du Tourisme permettra peut-être de clarifier cette pyramide.


Les événement prévus en août, septembre et octobre pourront-il être organisés ? Quand les attractions touristiques pourront-elles ouvrir ?

A partir du 08.06.20, les différentes activités estivales comme les voyages à l’étranger, les camps de mouvements de jeunesse (une décision devrait être prise d'ici la fin mai), les stages, les attractions touristiques, mais aussi les événements en plein air de plus petites envergures pourraient être autorisés.
De son côté, la FTPN a annulé ses événements de l’été (Ravel des BBQ, Balades pique-nique, Rando du Saint-Jacques).
Certains grands rendez-vous tels que les Fêtes de Wallonie à Namur n’auront pas lieu.


Qu’en est-il des indemnisations mises en place par les pouvoirs publics ?

Nous vous invitons à consulter les réponses se trouvant sur les pages : 


Du point de vue sanitaire, y-a-t-il de bonnes pratiques à adopter en vue d’accueillir les clients ?

Si la qualité de l’entretien d’un hébergement est un critère de choix essentiel, la sécurité sanitaire dans le cadre de la crise du COVID-19 sera, au sortir de la crise, un élément primordial. 

Comment s’y préparer ?
Voici différents articles à lire sur le sujet, ainsi que plusieurs documents PDF à télécharger

Recommandations officielles du gouvernement à ce sujet

N’importe quel produit de nettoyage disponible dans le commerce peut être utilisé pour nettoyer les surfaces de travail, les sols, les murs… Le mode d’emploi doit être pour ce faire scrupuleusement suivi et il faut ensuite procéder à un rinçage abondant avec de l’eau potable. Seuls les biocides autorisés peuvent être utilisés pour procéder à la désinfection des locaux de votre entreprise.
Les conditions d’utilisation mentionnées sur l’étiquette et dans l’acte d’autorisation doivent être scrupuleusement respectées.
Il peut par exemple être nécessaire de protéger ou d’enlever les denrées alimentaires présentes dans le local traité ou de rincer abondamment les surfaces traitées avec de l’eau potable.
Pulvériser volontairement des fruits et légumes avec un biocide en vue de les « désinfecter » est une pratique interdite. Les biocides peuvent être nuisibles pour la santé. La liste donnant un aperçu des biocides autorisés et de leur conditions d’emploi peut être consultée via ce lien : https://www.health.belgium.be/fr/liste-des-biocides-autorises-et-rapport-annuel

De plus, voici quelques liens intéressants à consulter sur internet dans le domaine particulier du tourisme :