rando-semois1-exp.jpg

2 jours de microaventure autour de la Semois en Ardenne namuroise

A mon envie de découvrir cette région très nature de Belgique, Julien des Sentiers du Phoenix m’a tout simplement envoyé une trace GPX en me disant: « Voici une bien belle microaventure ; Eclate-toi bien ! »
Auteur
Benoit Richer

Plus d'informations
Hébergement
BackPacker's Camp

Rue de Lingue 50 - 5550 Vresse-sur-Semois
Tél. : +3261500417
Email : info@camping-le-heron.be

Plus d'informations

Je découvrais donc virtuellement le parcours et partais pour une randonnée itinérante de 2 jours et 34 km de bonheur en Ardenne namuroise, sur les traces des anciens cultivateurs de tabac, finalement sans en connaître beaucoup plus (j’aime bien les surprises). De chemins forestiers aux superbes collines vertes de l’Ardenne namuroise, de petits villages tout charmants aux abords féériques de la Semois, j’y ai vécu 2 jours de marche en pleine nature, seulement accompagné par les esprits de la forêt.

Voir l'itinéraire

Qu’est-ce qu’une microaventure en Ardenne namuroise ?

L’état d’esprit de la microaventure, c’est tout d’abord de partir sur une période de temps plutôt courte, ce qui permet de se lancer facilement, un peu quand on en a envie, sans avoir à mettre en place une organisation complexe. Un week-end de 2 jours, une tente (ou pas), des chaussures de randonnée et hop, c’est parti ! 

La microaventure, c’est aussi l’idée de se retrouver en pleine nature et de pratiquer une ou des activités outdoor (de plein air) qui permettent de se déconnecter de son quotidien et de vivre une reconnexion avec son environnement naturel, pas forcément loin de chez soi. Une belle marche ou une randonnée kayak, un bivouac dans la forêt tout à côté et on a déjà l’impression d’être parti des semaines à l’autre bout du monde ! 

Ma microaventure en Ardenne namuroise m’a offert de me perdre sur une jolie petite boucle de randonnée bien tracée, dans d’immenses étendues naturelles envoûtantes à la découverte d’un petit joyaux de verdure ardennais ; J’en ai profité pour bivouaquer au Backpacker’s Camp de Mouzaive, un concept très sympa pour profiter pleinement de ce genre de sortie.

Ardenne namuroise : mes 2 étapes sur les chemins de ma microaventure

Au vu de la trace GPX et de la localisation de mon bivouac, j’ai constaté que je pouvais m’organiser de telle manière à avoir 2 étapes plutôt équilibrées d’environ 17 km chacune, 600 mètres de dénivelé positif et 5h30 de marche par jour. J’ai donc choisi de partir de Bohan où j’avais tout plein de possibilités pour garer mon van et de bivouaquer au Backpacker’s Camp, situé à Mouzaive, tout juste à mi-chemin de ma boucle de 2 jours : parfait !

Jour 1: randonnée de Bohan à Mouzaive

Parti des bords de la Semois à Bohan, où j’observais de sublimes hérons chasser de bon matin, j’ai emprunté une petite route embrumée avant de m’enfoncer dans la féérique Ardenne namuroise. 

Très vite sur un petit chemin bordé de mes premiers séchoirs à tabac, j’entrais en forêt comme si j’allais y rencontrer des elfes. L’ambiance est magique et mise à part quelques bûcherons croisés ou entendus ça et là, tout sourire à chaque fois, je n’ai rencontré que de jolies fleurs de fin d’été, des grimpettes de collines dominant des paysages verdoyants à perte de vue et de jolis villages ardennais. Les traces de la culture du tabac sont visibles et restent ancrées comme une histoire importante pour l’Ardenne namuroise. Quelques panneaux explicatifs et des photos anciennes, dans le village de Laforêt, rappellent cette époque révolue. 

Cette première partie fait cheminer sur les hauteurs où le regard se perd sur des immensités couvertes de chênes et d’arbres colorés. Le sentier fait traverser des sous-bois où la lumière du matin vient caresser les mousses de lichen postées sur les troncs et d’immenses rochers. La civilisation se rappelle à nous au détour des chemins à Membre, Laforêt, Vresse-sur-Semois au bord de cette très belle rivière. En arrivant sur la dernière crête de la journée, la petite ville de Mouzaive déploie ses maisons de pierres blanches, traversée elle aussi par la Semois. C’est ici que j’ai posé mon bivouac pour la nuit, au Backpacker’s Camp, petit camping idéal pour ma microaventure.

Jour 2: randonnée de Mouzaive à Bohan

Après une belle nuit en tente au bord d’un petit étang et non loin de la rivière locale, l’Ardenne namuroise m’a emmené sur une autre jolie journée de marche. 

Un peu plus à l’intérieur des terres, je me suis éloigné du monde pour m’enfoncer dans un type de forêt différent, plantée de pins immenses et recouverte par endroits de copeaux et d’épines ocres donnant au sentier des allures de montagne. Tout au long du chemin, les geais bleus se sont moqués de mon allure, certainement un peu étrange pour eux et de belles rencontres m’ont rappelé que des familles de cervidés habitent ces bois. Un cerf m’a même battu à la course, puis s’est caché dès que j’ai tiré mon appareil photo de son étui… 

Le sentier n’est pas beaucoup emprunté à certains endroits ; l’impression de se perdre renforce le plaisir de la microaventure. Après autant de montées et de descentes que la veille, Bohan et son superbe pont cassé, bien connu en Ardenne namuroise, m’ont accueilli avec un grand soleil pour la fin de cette magnifique microaventure.

Informations pratiques

Où bivouaquer pour cette microaventure ?

Le Backpacker’s Camp de Mouzaive est le lieu idéal pour poser votre tente ou en louer une pour la nuit et conserver l’ambiance de la microaventure. 

J’avais prévu de partir léger et j’y ai donc réservé une tente. Superbe accueil, très détendu et très chouette concept que propose le Backpacker’s Camp. Un espace « aventure » est réservé à part du camping plus classique, et outre de belles tentes spacieuses au bord d’un étang et de la Semois, il y a aussi un grand coin cuisine et une cahute ouverte pour se réunir autour d’un immense feu de camp: au top !

Pour info, tout est à disposition: ustensiles de cuisine, gaz, charbon de bois, bûches et hache pour le feu, canoës sur l’étang et il est même possible de louer des matelas pour la nuit. 

Quel matériel pour cette microaventure dans l’Ardenne namuroise ?

  • Votre trace GPX: Téléchargez la trace
  • De bonnes chaussures de randonnée: les montées et descentes peuvent être raides et sur terrain parfois glissant
  • Un sac à dos confortable et le plus léger possible
  • Prévoir une tenue imperméable, une polaire, un chapeau, des lunettes de soleil et des bâtons de marche (si vous aimez)
  • Pour le plaisir: un appareil photo et une paire de jumelle.