furfooz_baladegrandiose_exp6_brume.jpg

Balade dans la réserve naturelle de Furfooz et ses alentours

Au petit matin, la nature se réveille doucement. La rosée pare la végétation et la brume s'élance dans les airs avec grâce jusqu'à aller se nicher à la cime des arbres. Nuage de mystère, ambiance forestière, il n'y a aucun doute nous sommes en ... province de Namur.
Réservation
Attraction touristique
Réserve naturelle de Furfooz

Rue du Camp Romain, 79
5500 Furfooz
+3282223477
info@parcdefurfooz.be
! Réservation obligatoire !

Plus d'informations
Auteur
Les Globe Blogueurs

Plus d'informations
Restaurant
La Flobette

Rue du Camp Romain 82, 5500 Dinant
+32 477 69 08 74
info@laflobette.be

Plus d'informations
Hôtel-restaurant
Auberge de la Lesse

Gare de Gendron, 1
5561 GENDRON
+32 82 66 73 02
aubergelesse@skynet.be

Plus d'informations
Site naturel
Les Aiguilles de Chaleux

Voile de brume et effluve d'humus 

L'humidité dense de ce jour d'automne ne faiblit pas notre enthousiasme. Il est motivé par la visite de la réserve naturelle de Furfooz. Collectionneurs d'écrins naturels, nous ne pouvions manquer cet espace protégé par des bénévoles passionnés, et classé Natura 2000. Christophe, conservateur du parc et puits de science nous accueille chaleureusement. Nous ne tardons pas à nous engouffrer dans le sentier. 

L'automne a déjà fait son œuvre, un camaïeu ocré habille les arbres. Certains se sont déjà dénudés, les feuilles mortes venant enrichir un humus qui embaume la forêt. Cette odeur terreuse de sous bois est au combien relaxante pour nous. Nous en reprenons avec plaisir à grande renfort d'inspiration infinie. A pas de loup, ou plutôt d'escargot, nous avançons, nous arrêtant plus que fréquemment pour observer les formes dentelées des fougères, la nervure luisante d'une feuille et les teintes des quelques fleurs d'automne. Christophe nous abreuve de ses connaissances pointues en botanique et en géologie. Nous sommes impressionnés et sous le charme de ce lieu.

Voir l'itinéraire

Écosystème rare et visiteurs inattendus

Arrivés sur le plateau, le paysage se dégage, un panorama à 360° ne doit pas nous faire oublier de regarder aussi sous nos pieds. Il s'y trouve une curiosité, un promontoire calcaire où vient s'épanouir une flore rare pour la Belgique. L'environnement minéral qui capte la chaleur crée comme un micro-climat qui permet à des espèces de s'y développer. Christophe attire notre attention sur ces petites curiosités que nous n'aurions sûrement pas aperçu de nous-mêmes. La brume s'accroche encore sur la falaise, on dirait qu'un nuage s'est perdu à Furfooz. C'est joli et vient rajouter de la magie à ce paysage qui n'en manque pas. 

Au pied de ce géant de calcaire, la Lesse serpente et continue de faire son œuvre d'érosion doucement. Les kayakistes y glissent avec plaisir tout au long de l'été. Cette falaise abrite aussi un trésor que l'on peut observer d'avril à juin. C'est en effet la demeure d'un couple de faucons pèlerins qui vient chaque année y nicher. Avec un peu de chance, vous pourrez voir le couple et ses petits au printemps. Le reste de l'année, ils élisent domicile non loin. Leur présence est observée scrupuleusement par les bénévoles. 

Ces derniers veillent à ce que la biodiversité soit maximale dans ce sanctuaire. Pour cela, ils sont aidés par des moutons ! Contrairement à ce que l'on pourrait penser, les milieux ouverts sont plus propices aux développement d'espèces diverses. Sans le grignotage des moutons, les espèces pionnières ne trouveraient pas de place pour s'installer. Quelle belle collaboration entre l'homme et l'animal !

Sculpture minérale et gourmandises dans la réserve naturelle de Furfooz

Après cet interlude passionnant, le sentier redescend dans les entrailles de Furfooz, des cavités et grottes creusées par l'eau et le temps. Instantanément, notre fils s'invente des histoires et s'empresse d'aller les explorer de fond en comble. Il a raison de laisser s'emballer son imagination car ces grottes ont été témoin de l'histoire de la région. Tour à tour, elles ont été des maisons pour les hommes préhistoriques, des lieux de stockage pour la poudre à canon ou abris pour les nutons (ces personnages qui peuplent les légendes de la région). Pour nous, elles sont comme des œuvres d'art conjuguant un jeu d'ombres et de lumières et une palette de couleurs subtiles. L'artiste de ces 300 cavités présentent sur le site est l'eau. Élément aquatique que nous ne tardons pas à retrouver. 

La Lesse que nous avions observée en haut se dévoile plus intimement désormais. Elle est calme et incite à ralentir. Cela tombe bien car une buvette joliment dénommée « La Flobette » nous attend pour une pause gourmande. Florence, la propriétaire, nous explique sa démarche singulière. Les plantes locales guident sa cuisine végétale, étonnante et savoureuse. Chaque matin, elle part glaner des feuilles et des fleurs qui lui donnent l'inspiration pour les plats du jour. Graines et légumes sont aussi ses ingrédients de prédilection. Sa démarche locale se retrouve aussi dans le choix de ses boissons qui valorisent les producteurs locaux. Autre spécificité de la Flobette : le Zéro déchet ! Couverts réutilisables, serviettes en tissus, tout est pensé pour ne produire aucun déchet. Une très belle initiative en cohérence avec son emplacement dans un espace naturel.

Merveilles et sérénité aux alentours de la réserve de Furfooz

Difficile de partir de ce lieu si agréable. Mais d'autres merveilles naturelles nous attendent alors nous reprenons notre marche dans la forêt. Les feuilles d'automne chantent sous nos pas, qu'il est agréable de sauter dedans et d'entendre ces craquements. Notre fils, espiègle, improvise même une bataille de feuilles pour notre plus grand plaisir. Arrivés au bout des 4 km de la balade, notre curiosité est encore entière. Collectionneurs de nature que nous sommes, nous décidons d'aller nous balader aux aiguilles de Chaleux. Le point de vue que nous dénichons sur un méandre de la Lesse est magnifique. 

La rivière rencontre les formations rocheuses des Aiguilles de Chaleux, elle est contrainte de se plier à ses volontés et forme ainsi un joli ruban arrondi. Sur ses rives, une plaine accueille des vacanciers puis la forêt reprend ses droits et semble s'étendre à l'infini. Seuls devant ce joyau, nous nous délectons de ces moindres détails, les reflets dans l'eau, les aspérités de la roche, les nuances de ver, la lumière qui perce les nuages. Depuis le matin, la brume s'est envolée mais ce sentiment de sérénité perdure. Il y a vraiment de la magie dans l'air.

Vidéo

Envie de vivre cette expérience, on vous emmène avec nous en vidéo le long de la Lesse et en balade dans la réserve naturelle de Furfooz.