exp-packraft-semois-nam_006.jpg

Descente de la
Semois namuroise en packraft

Et si on partait à l’aventure le temps d’une journée? Je vous emmène à la découverte de la Semois namuroise en packraft, ces petits bateaux gonflables venus d’Alaska. Vous me suivez ?
Réservation
Auteur
Julien Libert

www.sentiersduphoenix.be

Plus d'informations
Attraction touristique
Cap Semois

5550 Vresse-sur-Semois
+32 477 58 20 62
info@capsemois.be

Plus d'informations

Remonter la rivière

Au départ de Bohan, chaussures aux pieds, je vous fais remonter la rivière jusque Vresse-sur-Semois où nous nous mettrons à l’eau avec le packraft (ou en kayak pour ceux qui doivent louer une embarcation). Pour ce faire, je vous emmène par monts et par vaux afin de découvrir les magnifiques panoramas de la vallée de la Semois. Pour ceux qui le souhaiteraient, il est tout à fait possible de rejoindre le point de mise à l’eau en longeant la Semois. Cette deuxième solution est plus facile et conviendra certainement plus aux familles.

J’ai choisi la première version qui nous emmène à des panoramas à couper le souffle sur la vallée. Là-haut, on prend conscience de la magnificence des lieux et les couleurs d’automne ne font qu’accroître cette grandeur. Malgré deux côtes assez abruptes, la beauté du sentier fait vite oublier la difficulté. Et assez rapidement (1h30 à 2h), vous atteindrez le magnifique village de Laforêt.

Voir l'itinéraire

Laforêt, l’un des plus beaux villages de Wallonie

Très rapidement, le village de Laforêt apparaît à l’horizon. Ce village est, à mes yeux, le plus beau de Wallonie. En effet, il fut un centre de production du tabac au 19e siècle. De cette époque faste, il reste quelques séchoirs à tabac, reliquats d’une époque méconnue mais fascinante. Je vous conseille fortement de prendre un peu de temps pour découvrir le village et pourquoi pas vous arrêter à l’épicerie-brasserie Le Serpolet pour déguster une assiette de charcuterie et un bon Orval.

Après la découverte du village, il est déjà temps de se mettre à l’eau. Je gonfle mon packraft et me prépare à m’élancer sur la Semois. Si vous n’avez pas de packraft, le service de location des kayaks se trouve à Vresse-sur-Semois à 1km de là. Un sentier longeant la Semois par les crêtes vous y mènera. Cela vous permettra ainsi de vivre la même aventure.

De Laforêt à Membre

Souvent oubliée, la partie namuroise de la Semois est tout simplement extraordinaire. Une fois passé le village de Vresse, la Semois se fait moins sinueuse, chose assez rare sur son parcours. Par contre, elle conserve totalement son ambiance forestière et sauvage. Les versants de la vallée imposent leur gigantisme.

En cette période automnale, on a l’impression de faire face à des peintures abstraites et enluminées. C’est sans compter sur les nombreux hérons et autres canards qui m’offrent un ballet aérien au dessus de ma tête. C’est dingue de se dire qu’on est en Belgique, à moins de deux heures de Bruxelles.

La traversée du petit village de Membre se fait à peine remarquée tant les quelques maisons apparentes se fondent dans le paysage. Déjà, j’aperçois d’anciens ponts brisés. Ils sont les dernières reliques de l’ancien vicinal (ces trains qui desservaient les zones reculées jusqu’à la veille du second conflit mondial). Ils offrent une atmosphère particulière en cette fin d’automne baignée dans une lumière dorée. J’ai l’impression d’y voir les vestiges d’une antique civilisation… L’air de l’automne a tendance me rendre très imaginatif, je dois vous l’avouer.

Jusqu’à Bohan-sur-Semois

La Semois possède de nombreux méandres. Et même si cette dernière partie est moins sinueuse qu’en aval, il n’en reste pas moins qu’à chaque courbe, la rivière présente un nouveau visage. Ainsi, le méandre en dessous du Point de vue du Jambon dévoile une richesse paysagère à nulle autre pareille. En effet, il s’inscrit totalement dans une réserve naturelle. Cela lui a permis de conserver son aspect originel.

Au milieu des prés et anciennes cultures, de vieilles masures en bois résistent au temps. Chétifs et fragiles, ces squelettes de bois sont d’anciens séchoirs à tabac qui témoignent d’un passé souvent ignoré de la vallée de la Semois : celui de la culture du tabac. 

Présente dans la vallée depuis le 16e siècle, elle a pris de l’ampleur au 19e. Elle a ainsi permis aux paysans de rentabiliser leurs terres dramatiquement pauvres. Ce patrimoine resurgit ça et là au coeur de la vallée.

Préservation et arrivée à Bohan

La Semois est un patrimoine naturel fragile qui nécessite une attention toute particulière. Cette rivière avec ses airs de Canada est une véritable bulle de pleine nature en Wallonie. Sa partie namuroise, moins connue, possède le calme des régions reculées. Le ressourcement sur ces eaux est total. Dès lors, vous comprendrez naturellement pourquoi cette vallée est une mine d’or pour y vivre des expériences en pleine nature.

Infos pratiques

Equipement requis :
packraft ou location de kayak possible (ci-dessous).

Prix :
à partir de 25€/pp

Départ :
Le départ de cette microaventure se fait à Bohan-sur-Semois mais peut démarrer à  Vresse si vous préférez commencer par le packraft/kayak. À Bohan, de nombreux parkings permettent de garer facilement votre véhicule.

Difficulté :
Le parcours n'est pas compliqué hormis les deux grosses côtes. Une fois sur l'eau, la Semois s'écoule tranquillement jusque Bohan-sur-Semois. Elle ne dévoile aucune difficulté particulière.

Parcours :
Le parcours n'est pas balisé. Il suit cependant des portions de randonnées existantes.
Téléchargez ici le fichier du parcours (.gpx)

Location de Kayak :
Si vous ne disposez pas de kayaks, je vous conseille d'en louer à Vresse-sur-Semois.
Plus d'informations : www.capsemois.be/

Où dormir :
Backpacker’s Camp : https://www.backpackerscamp.be/