ligny_0032.jpg

Ce que vous devez savoir sur ces batailles historiques qui ont eu lieu chez nous

Marchez dans les pas de ces généraux et autres hommes en uniforme qui ont combattu dans nos jardins.

Napoléon à Ligny

En 1815, juste avant la bataille de Waterloo, l’armée française conduite par Napoléon 1er a combattu l’armée prussienne à Ligny.
Dernière victoire de Napoléon, ce combat a fait de nombreux dégâts. Suite à cette bataille, les prussiens sont parvenus à se replier sur les ailes sans être poursuivi.

  • un musée "Ligny 1815 Museum" est dédiée à cette bataille 
  • découvrez cette bataille de manière ludique.
  • des reconstitutions de la Marche Napoléonienne se déroule dans le village
  • combiner votre visite avec la découverte du plus grand cimetière militaire français sur le sol belge francophone belge à Aiseau
En savoir plus

Des soldats à Dinant

En août 1914, les soldats français et allemands se sont affrontés près de la Citadelle de Dinant. Ces violents combats ont joué un rôle primordial dans la Première Guerre Mondiale, en tant que lieu stratégique des armées, comme l’atteste la carte interactive durant l’exposition.
De nombreuses croix, autour de la citadelle, attestent de la violence des batailles.

  • plongez vous dans le quotidien des soldats en temps de guerre
  • un carnet didactique est disponible à l’accueil
  • le panorama présente de manière impressionnante la vallée de la Meuse
  • possibilité de se balader dans les environs
Citadelle de Dinant
En savoir plus

Hitler à Brûly-de-Pesche

En 1940, Hitler débarque chez nous avec 200 hommes. Ils construisent des chalets, deux bunkers, une rotonde et une pièce d’eau. Surnommé le Ravin des loups (Wolfsschlucht), Hitler y séjourne durant 22 jours, avant de se rendre en France. L’acte de capitulation de la France est rédigé dans l’église du village.

Durant l’occupation allemande, les habitants des 20 villages environnants ont quitté leur domicile.

  • découvrez deux facettes de l’histoire via l’exposition : le quotidien d’Hitler et des habitants évacués
  • un parcours ludique “on ne passe pas” permet aux enfants de mieux comprendre l’histoire
  • prévoir un pique-nique dans la forêt
  • combiner avec le restaurant l’Eau Blanche pour découvrir des spécialités de la région (dont la fameuse escavèche)
En savoir plus

Des pilotes à Florennes

En 1947, le Capitaine aviateur Genot débarque avec une soixantaine d’hommes à Florennes. Il a pour mission de garder l'aérodrome et de reconstruire ce que les Allemands ont laissé en ruine. Il restaure notamment la “tour carrée”, qui correspond à la tour de contrôle actuelle.

Après Beauvechain, la base aérienne de Florennes est créée, avec, à sa tête, le Major Aviateur Lallemant qui commande la nouvelle unité. Aujourd’hui, elle compte 1 150 militaires et 30 avions de combat.

  • découvrez un Spitfire en excellent état, l’avion qui a révolutionné l’aviation, au musée militaire
  • la base aérienne se découvre lors des journées portes ouvertes
  • à quelques mètres de là, dégustez un repas à la Tibetan Convention Tea House , à côté d’un centre bouddhiste.
En savoir plus

À côté de ces lieux hautement symboliques, c’est toute une région qui est marquée par les grands combats. De nombreuses statues et monuments aux morts, parsemés dans nos villes et villages, leur rendent aujourd’hui hommage.